christophe herin | 1 May 07:38 2003
Picon

Fwd: LYON: Grève de la faim rue Cavenne

----Original Message Follows----
From:
Subject: Fw: [UL] Fwd: Grève de la faim rue Cavenne

Pour info lyonnaise.
A +
Romain

Les grévistes de la rue Cavenne entament leur 56ème jour de grève. Mercredi, 
après 51 jours de jeûne, Monsieur Payet refuse de recevoir la délégation qui 
cherche une issue acceptable à la situation en disant que les grévistes 
n'obtiendront rien de plus que ce qui  a été proposé (à savoir trois mois, 
voir six mois sans permis de travail le temps de réexaminer les dossiers). 
Deux jours plus tard, l'un des grévistes tente de mettre fin à ses jours...
Ce que veulent les algériens, c'est un récépissé de six mois avec permis de 
travail, renouvelable sur justificatif de contrat de travail.  Ces 
revendications sont, du point des consignes ministérielles, "irréalistes". 
Pourtant les grévistes disent: "Ce qui nous à fait fuire notre pays ne nous 
fera pas rentrer"; "Si on fait la grève de la faim, c'est qu'on ne peut pas 
rentrer."
Les grévistes, instruits de l'expérience de Saint-André (qui n'a pas au 
juste encore été tirée au claire), ne veulent pas entendre parler de 
réexamen des dossiers, ce qui équivaudraient selon eux à obtenir de simples 
récépissés de convalescence pour monter debout dans l'avion.
Ci-joint les trois communiqués de presse des grévistes, la question étant de 
savoir aujourd'hui comment éviter le pire (notamment pour une personne qui 
est dans un état de santé particulièrement alarmant).
Jérôme.

--------------------------------------------------------------------
(Continue reading)

Olivier Aubert | 1 May 22:02 2003
Picon

Un train pour Calais le 6 mai


Se mobiliser le 6 Mai

Le collectif de soutien aux réfugiés kurdes du 10ème dont font partie (le
gisti, agir dans le 10, les verts, la lcr 10, le pcf 10, attac 9/10,
l'acort, Malakurd, Médecins du monde, france libertés....)

appelle à se rassembler le 6 Mai à 9h (du matin) dans le square Satragne au
coin du boulevard Magenta et de la rue du Faubourg saint denis.

Une trentaine de personnes prendront le train pour Calais où une rencontre
est organisée avec le CSUR, collectif de soutien des réfugiés de Calais.

Seront du voyage : José Bové, des représentants de partis de gauche et plein
d'autres, des journalistes.

C'est le moment de dénoncer la situation, de pire en pire, des réfugiés et
des personnes qui leur viennent en aide.

Sur le 10ème, la situation ne fait qu'empirer. Les soupes populaires se sont
arrêtées et la préfecture ne veut rien faire. Quant à l'hébergement, les
centres ferment. Il n'y a toujours que les trottoirs pour les réfugiés.

_____________________________________________
ZPAJOL liste sur les mouvements de sans papiers

* abonnement/desabonnement via le web a <http://ada.eu.org/mailman/listinfo/zpajol/>
* abonnement par mail : envoyer a zpajol-request@... un message
dont le Subject: est subscribe
* desabonnement par mail : envoyer a zpajol-request@... un
(Continue reading)

Valérie | 2 May 12:17 2003

6 Grévistesde la faim de Cavenne : 60èmejour

Communiqué des grévistes de la faim de l'escale Cavenne

Vendredi 2 mai 2003, 60ème jour

Mardi 20 avril, après 57 jours de grève de la faim, la préfecture n'a rien d'autre à nous proposer qu'un
récépissé de trois mois sans permis de travail renouvelable par un récépissé de 3 mois avec permis
de travail, le temps que nos dossiers soient réexaminés.

Vu les résultats des examens de dossiers des six ex-grévistes de St André, et vu les chances de nos
camarades algériens en général, autant dire que la préfecture nous propose un récépissé de
convalescence pour monter debout dans l'avion ou pour vivre dans la clandestinité.

(Rappelons pour St André qu'aucun récépissé n'a été renouvelé alors même que cinq dossiers n'ont
pas encore été réexaminés entièrement. Rappelons que Monsieur Payet a dit que suite à
l'expiration des récépissés des ex-grévistes il y aurait une régularisation, alors qu'en fait il
n'y en a aucune !)

Cette proposition nous a été transmise au téléphone par un responsable de l'escale Cavenne. Cette
personne n'a pu nous expliquer les conditions précises de renouvellement du récépissé de trois
mois. Elle ne demeure pas à Lyon, et reconnaît qu'elle n'a pas la disponibilité nécessaire pour venir
nous rencontrer et donc pour jouer le rôle de médiateur.

Mercredi 30 avril, face à cette situation, nous avons demandé qu'un nouveau médiateur compétant soit
choisi et nous avons réaffirmé nos revendications par un fax, envoyé via la LDH du Rhône. M. Payet a
aussitôt répondu, par téléphone, à la LDH en disant qu'il ne reconnaissait pas d'autre
interlocuteur que la personne qui demeure hors de Lyon. Il a annoncé que ce coup de téléphone serait la
seule réponse à notre fax et que l'on se reverrait " dans quelques temps ".

Pour ajouter à la situation, G. Payet se permet de mettre en doute les rapports médicaux du Dr Bosle,
jugés trop alarmants, alors même que la préfecture n'a toujours pas délégué de médecin pour venir
(Continue reading)

christophe herin | 2 May 13:06 2003
Picon

Kurde debouté du droit d'asile en France assassiné en turquie

Lu sur le site d'Indymedia Lille
Christophe
lien: http://lille.indymedia.org/article.php3?id_article=1308
            -----------------------------------
Kurde débouté du droit d'asile

Kurde debouté du droit d'asile en France assassiné en turquie

lundi 28 Avril 2003

Ancien kurde rennais, il avait été débouté du droit d'asile

Le Blosne pleure la mort de Siddik

La Délégation rennaise Kurdistan est en colère. Elle vient d'apprendre la 
mort, en Turquie, de Siddik Kaya, ancien kurde rennais débouté du droit 
d'asile en 1992. Une chapelle est dressée cette semaine dans le quartier du 
Blosne. " Nous avons appris avec colère que le corps de notre ancien 
compatriote rennais, Siddik Kaya, disparu depuis le 20 novembre, a été 
retrouvé jeudi dernier, 25 avril, dans un état qui ne laisse aucun doute sur 
les circonstances du drame : Siddik a été exécuté. " C'est en ces termes que 
la Délégation rennaise Kurdistan a annoncé dans un communiqué la mort de ce 
kurde de 43 ans, père de 6 enfants, qui avait trouvé refuge à Rennes, au 
Blosne, de 1990 à 1992, " avant qu'il ne soit obligé de quitter la France à 
la suite du refus de l'OFPRA, de reconnaître le bien fondé de sa demande 
d'asile politique. [...] Au retour de France, il a été arrêté à Istambul, en 
Turquie, et maintenu 40 jours en garde à vue avant d'être incarcéré durant 
quatre mois. Relâché, il est retourné dans son village de l'est anatolien. 
Ce village soupçonné de guérilla a été vidé de sa population par l'armée 
turque en 1994. " Devant voir un médecin à Erzerum, Siddik s'est rendu à la 
(Continue reading)

Isabelle Saint-Saens | 2 May 16:22 2003

Etrangers : soupçons a tous les etages

Les Inrockuptibles n°387 du 30 avril au 6 mai 2003

IMMIGRATION - Suspicion généralisée, restriction des conditions 
d'entrée et de vie sur le territoire : ce qui sous-tend 
l'avant-projet de loi Sarkozy.

Etrangers : soupçons à tous les étages

Mercredi 30 avril, Nicolas Sarkozy présente en Conseil des ministres 
son avant-projet de loi relatif aux conditions d'entrée et de séjour 
des étrangers en France. Dans le rapport "Contrôler, surveiller et 
punir", le Gisti (Groupe d'information et de soutien des immigrés) 
dénonce les atteintes aux libertés individuelles contenues dans ce 
projet. Explication de texte avec Claire Rodier, membre du Gisti.

Qu'est-ce qui vous inquiète le plus dans cette réforme de 
l'ordonnance de 1945 ?

Claire Rodier - En premier lieu, l'allongement considérable de la 
durée pendant laquelle les étrangers en instance d'éloignement vont 
être maintenus dans les centres de rétention. Aujourd'hui, les 
étrangers peuvent être maintenus douze jours dans ces centres, en 
attendant que l'administration ait pu organiser leur éloignement. Si 
elle n'arrive pas à le faire dans ce délai, ils sont remis en 
liberté. Ce que propose l'avant-projet, c'est de porter ce délai à 
trois fois vingt jours, soit, au maximum, soixante jours. Or les gens 
en rétention ne sont pas en détention, ils ne sont pas condamnés à 
une peine de privation des libertés. Ils sont de fait privés de 
liberté sans décision judiciaire, par simple décision administrative. 
Ces personnes incarcérées sans avoir été condamnées ne relèvent donc 
(Continue reading)

Martin Zerner | 2 May 16:57 2003
Picon

Demande d'info

Quelqu'un peut-il me dire ou je peux trouver des analyses de la LSQ 
et la LSI (de preference sur support electronique).

Merci d'avance.

Martin
--

-- 

mess-with-echelon: Ghaddafi Nuclear Taleban WTO Boeing
_____________________________________________
ZPAJOL liste sur les mouvements de sans papiers

* abonnement/desabonnement via le web a <http://ada.eu.org/mailman/listinfo/zpajol/>
* abonnement par mail : envoyer a zpajol-request@... un message
dont le Subject: est subscribe
* desabonnement par mail : envoyer a zpajol-request@... un
message dont le Subject: est unsubscribe mot_de_passe
(votre mot de passe vous est envoye par mail quand vous vous abonnez)
* archives :  <http://listes.rezo.net/archives/zpajol/>
biguet | 2 May 16:59 2003
Picon

FW: petition douches

----------
De : association salam <association.salam@...>
Répondre à : association.salam@...
Date : Thu,  1 May 2003 22:46:51 +0200 (CEST)

Objet : pétition douches

bonjour,

Merci de signer cette pétition et de la relayer à l'ensemble de vos amis et
proches.
Pour les réfugiés de Calais, et un minimum de dignité.
Adresse:

http://petitiondouche.free.fr/
_____________________________________________
ZPAJOL liste sur les mouvements de sans papiers

* abonnement/desabonnement via le web a <http://ada.eu.org/mailman/listinfo/zpajol/>
* abonnement par mail : envoyer a zpajol-request@... un message
dont le Subject: est subscribe
* desabonnement par mail : envoyer a zpajol-request@... un
message dont le Subject: est unsubscribe mot_de_passe
(votre mot de passe vous est envoye par mail quand vous vous abonnez)
* archives :  <http://listes.rezo.net/archives/zpajol/>

Isabelle Saint-Saens | 2 May 17:12 2003

Re: Demande d'info

À (At) 16:57 +0200 2/05/03, Martin Zerner écrivait (wrote) :
>Quelqu'un peut-il me dire ou je peux trouver des analyses de la LSQ 
>et la LSI (de preference sur support electronique).

énormément de choses sur le site d'AC! 
<http://www.ac.eu.org/securitaire/lsi_lsq.htm>

LSQ : saisine citoyenne du Conseil Constitutionnel (un texte nickel 
du point de vue politique comme du point de vue juridique)
<http://www.lsijolie.net/article.php3?id_article=94>

LSI : les dispositions contre les prostituées 
<http://www.agirprostitution.lautre.net/>

Contre la pérennisation des mesures d'exception frappant les 
étrangers de Guyane et de Saint-Martin prévue par la loi LSI
<http://www.gisti.org/doc/actions/2003/dom/index.html>

faire une recherche sur le site d'Act Up avec le mot-clé lsi

et aussi : site LDH 
<http://www.ldh-france.org/actu_derniereheure.cfm?idactu=625>
_____________________________________________
ZPAJOL liste sur les mouvements de sans papiers

* abonnement/desabonnement via le web a <http://ada.eu.org/mailman/listinfo/zpajol/>
* abonnement par mail : envoyer a zpajol-request@... un message
dont le Subject: est subscribe
* desabonnement par mail : envoyer a zpajol-request@... un
message dont le Subject: est unsubscribe mot_de_passe
(Continue reading)

maurege | 2 May 17:17 2003
Picon

(unknown)

Paris, le 30 avril 2003

COMMUNIQUE

Kurdes en situation humanitaire alarmante :
un train pour Calais

En novembre dernier, le gouvernement a fermé le centre de Sangatte. Pour
l'opinion publique, ce fut la fin d'un problème qui durait depuis trop longtemps
et la fin d'un contentieux entre le Royaume Uni et la France. Pourtant, à Calais
et dans le 10ème arrondissement de Paris, des centaines de réfugiés,
principalement kurdes d'Irak et d'Iran, livrés à eux-mêmes, vivent, mangent, et
dorment dans les rues.

D'après le Collectif de soutien d'urgence aux réfugiés de Calais (CSUR), plus de
3.500 personnes sont arrivées depuis la fermeture de ce centre. Les collectifs
de soutien de Calais et de Paris tentent de les aider mais l'ampleur de la
mission est trop grande pour être efficace. Aujourd'hui, 30 avril, l'association
« La Mie de pain » et l'Armée du Salut ont cessé leurs activités de distribution
de repas et d'hébergement : va-t-on abandonner à leur sort les dizaines de
réfugiés kurdes de Paris ?

A Paris comme à Calais, nous assistons à une véritable clochardisation des
demandeurs d'asile. Ces jeunes hommes, qui ont souvent vécu des moments
terribles en Irak, sont humiliés et épuisés. De plus, de nombreux réfugiés sont
mineurs. Les bénévoles et membres d'associations s'épuisent et ne parviennent
pas à satisfaire les besoins élémentaires de ces réfugiés. Parce que quelques
personnes de bonne volonté ne peuvent pas remplir le rôle d'un Etat démissionnaire.

Face à l'attentisme de l'Etat, le Collectif de soutien d'urgence aux réfugiés de
(Continue reading)

christophe herin | 2 May 18:09 2003
Picon

Non M. Sarkozy, la solidarité n'est pas un délit! mais un devoir!

Communiqué collectif

          NON M. SARKOZY, LA SOLIDARITE N'EST PAS UN DELIT !
                           MAIS UN DEVOIR !

   A l'heure où M. Sarkozy dévoile sa nouvelle loi anti-immigré (soupçon 
systématique et blocage des mariages mixtes, soupçon de paternité de 
complaisance, création d'un fichier central des empreintes digitales des 
demandeurs de visas, triplement de la durée de la rétention administrative, 
retour du certificat d'hébergement façon Debré-1997 sous un autre nom, 
installation aux frontières de l'Europe de camps d'internement pour 
étrangers indésirables, précarisation accrue des personnes détentrices de 
titres de séjour...), la répression s'abat sur ceux qui font acte de 
solidarité.

   Jeudi 17 avril un vol à destination de Bamako (Mali) a été retardé de 13h 
au départ de Roissy suite au fait que des " sans papiers maliens criaient et 
se débattaient " refusant ainsi l'expulsion dont ils faisaient l'objet. Six 
passagers ont été interpellés dont trois ont été placés en garde à vue pour 
" délit de solidarité ". En effet ces personnes ont protesté contre 
l'embarquement forcé, brutal et manu militari des sans papiers dans l'avion.

   A Calais, en novembre 2002, M. Sarkozy fait fermer le camp de Sangatte et 
déclare illico que " le problème est réglé ". Grossier effet d'annonce 
médiatique, la fermeture ne fait que rejeter à la rue des centaines de 
réfugiés qu'alors la police du Ministre de l'Intérieur pourchasse, traque, 
brutalise et humilie quotidiennement depuis.
Des personnes membres ou pas du Collectif C'sur décident, face à cette 
situation humainement insupportable, de leur apporter une aide humanitaire 
en leurs fournissant des repas, des vêtements, des douches et un hébergement 
(Continue reading)


Gmane